logo-print

Home Culture and Heritage Saint-Tropez News 2019 L'ARTISTE LE ROUX A SAINT-TROPEZ

L'ARTISTE LE ROUX A SAINT-TROPEZ

03/07/2019

La Force de la Nature à Saint-Tropez

Lorem ipsum

Gérard Le Roux est né à Paris le 12 janvier 1942, de père breton.  

Dès l’âge de  ans, il étudie le piano et le violon au conservatoire de Bordeaux et, à 14 ans, il dirige un ensemble de musique classique et participe à des concerts en Allemagne et en Italie. Mais, à 15 ans, il entre à l’école des Beaux-Arts de Bordeaux et troque sa baguette de chef contre les pinceaux. Dès lors, il confirmera ses aptitudes et son goût pour ce qui restera la passion de sa vie : la Peinture.

Frappé du sceau de « l’impressionnisme contemporain », Gérard Le Roux s’inspire largement de l’évènementiel historique et international pour exprimer son art. Ainsi, pour le 40ème anniversaire du débarquement allié en Normandie, il fut le seul artiste sollicité par le président de la République, François Mitterand, afin d’immortaliser par une œuvre « Le Jour le plus long ». L’original de cette toile fut remis au Palais de l’Elysée et chacun des cinq chefs d’Etat présents aux cérémonies en reçut une reproduction originale. L’artiste, dénommé « peintre des chefs d’Etat » acquiert alors une renommée mondiale.

Affectionnant particulièrement les Etats-Unis, Gérard Le Roux y installe son atelier, fin 1984. Pendant sept ans, il travaillera au 121, Green Street dans le quartier de Soho à New York. S’ensuit une longue série d’expositions à
New York (galerie Thierry Gelormini), à Washington (Alex Gallery) et en Europe.

En 1985, il débute l’une de ses œuvres majeures : une toile de six mètres par quatre, célébrant les deux cents ans de la Révolution française. Cette toile géante sera exposée au Lincoln Center à New York entre deux toiles de Chagall puis place de la Bastille à Paris, lors des festivités des 14 et 15 juillet 1989.

En 1988, il est chargé, par la Banque de France, de créer les maquettes des billets de 50 et 500 francs aux effigies de Saint-Exupéry et Pierre et Marie Curie.

C’est dans les années 80, aussi, qu’à la suite d’une dégustation de fruits, il décide de se lancer dans la sculpture de fruits géants en bronze et en marbre. Il va puiser son inspiration au cœur de la Toscane, à Pietrasanta. C’est là que nait le « verger de LeRoux ». Il y travaille dans des ateliers monumentaux, aux côtés de Botero, Folon, Arman.

En 1989, le ministre de l’Intérieur américain l’invite officiellement à peindre aux pieds de la statue de la Liberté afin d’immortaliser l’œuvre de Bartoldi et de Gustave Eiffel sur une toile de sept mètres sur cinq. Cette œuvre, figurant les tours de Manhattan avec en premier plan la statue de la Liberté, trouvera sa place définitive au musée national de la Flamme, à Liberty Island, et fait désormais partie de la collection permanente du patrimoine culturel américain.

En juin 1997, René Monory, alors président du Sénat, invite Gérard à présenter une rétrospective de ses œuvres au palais de l‘Orangerie du Luxembourg. Sur 1000 mètres carrés sont exposés 120 tableaux et 10 sculptures monumentales.
 

La même année, il réalise un portrait de Lady Diana qui lui avait rendu visite à son atelier de Saint-Tropez, deux mois avant le fatal accident. Conformément à la demande de Charles Spencer, frère de Diana, cette œuvre, sera prochainement vendue aux enchères par Sotheby’s à New York (valeur estimée à 2 500 000 dollars) au profit de la fondation créée à la mémoire de Lady Diana pour les enfants déshérités.
 
Gérard Leroux aura été marqué par sa résidence à New York. Au passage du Millenium, il réalise une pomme géante en bronze pour en faire don à la ville. 53 tonnes, 20 mètres de haut sur 15 de large, elle sera la plus imposante sculpture après la statue de la Liberté et devrait trouver sa place   à Central Park.

Diffusée dans le monde entier, l’œuvre picturale et sculpturale de Gérard Leroux est celle d’un grand artiste de ces dernières décennies et est prisée par les grands collectionneurs qu’il reçoit dans son escale tropézienne.


Voir ses événements
Voir ses articles

 

Facebook

Twitter

Instagram

Map

Photo library

Video Library

By continuing your navigation, you accept the use of third-party services that may install cookies Personnaliser